Êtes-vous chef ou petit chef ?

Êtes-vous chef ou petit chef ?

Quand on s’investit à 200 % dans son entreprise, on peut vite perdre patience face au manque d’engagement d’un collaborateur… C’est humain, mais attention aux réactions épidermiques ! Vous risquez de passer pour un patron au bord de la crise de nerfs, voire pour un petit chef psychorigide.

Restez zen !

Demandez-vous ce que vous feriez à la place de vos salariés : ils n’ont ni vos actions, ni votre rémunération. Ils n’ont pas non plus vos responsabilités et votre connaissance des enjeux et contraintes de l’entreprise.
Ce n’est pas une raison pour ne pas donner du sien mais c’est une raison suffisante pour avoir une motivation très liée à l’environnement de travail. Or, vous êtes, vous dirigeant, une composante non négligeable de cet environnement. Soyons franc, vous êtes même sans doute un facteur aggravant dans la démotivation de vos salariés les moins engagés !

Ce n’est pas une raison pour perdre le sourire, bien au contraire.

Par votre comportement et par l’intérêt que vous portez à vos salariés, vous êtes aussi et surtout un facteur de motivation. Dans une TPE ou une PME, on travaille d’abord pour quelqu’un avant de travailler pour une entreprise. Profitez de cette influence « naturelle » en vivant à fond l’aventure humaine extraordinaire qu’est l’entrepreneuriat ! Soyez ouvert, sincère, franc et curieux de vos collaborateurs. Donnez une direction, une impulsion un cadre commun. Ne demandez pas aux gens d’être motivés mais intéressez-vous à l’épanouissement de chacun.

Opposer de la confiance et du soutien à la défiance et au désengagement, c’est un bonne manière d’être « chef » !

 Et concrètement, on fait comment ?
  • On formalise et on communique régulièrement son projet d’entreprise,
  • On structure ses points d’équipe et ses points individuels,
  • On formalise les fiches de poste,
  • On organise des séminaires d’équipe,
  • On prépare bien les éventuels entretiens de recadrage…

S’outiller pour renforcer l’adhésion est, au fond, très accessible. Avec un peu de méthode et quelques bons réflexes, c’est surtout un extraordinaire levier de performance pour votre entreprise… et de satisfaction pour vous-même.