4 questions pour savoir si c’est le bon moment pour accélérer votre business

4 questions pour savoir si c’est le bon moment pour accélérer votre business

Il est temps de passer un palier dans le développement de votre entreprise. Vous le sentez, vous en êtes quasiment sûr… sans en être complètement certain ! 4 questions incontournables à se poser avant de mettre le pied sur l’accélérateur.

Ai-je un véritable potentiel à développer ?

Plusieurs cas de figure peuvent indiquer que vous avez dans les mains une pépite qui ne demande qu’à être révélée :

•  vous avez développé un nouveau produit ou une nouvelle offre dont vous avez testé – avec succès – le potentiel commercial auprès de vos clients actuels ;
•  vous avez atteint facilement le niveau de « ronronnement » de votre activité. Elle tourne bien sans trop de difficultés, elle est rodée et rentable… bref, elle a tout ce qu’il faut pour grandir en capitalisant sur ses acquis ;
•  vous êtes dépassé par le succès ! Votre entreprise grandit si vite que vous risquez la surchauffe… alors pourquoi ne pas la faire évoluer pour être enfin à la hauteur des attentes de vos clients ?

Dans tous les cas, vous avez validé ce potentiel auprès de l’arbitre suprême de toute aventure entrepreneuriale : les clients ! Si c’est le cas, passons à la deuxième question :

Ai-je les moyens à disposition pour accompagner ce développement ?

S’il n’est pas nécessaire d’avoir tous les curseurs au vert pour décider d’accélérer votre business, il est impératif d’avoir une vision honnête de vos moyens pour prendre les bonnes décisions.

•  La trésorerie. Pour accélérer, il faut souvent investir. Une bonne trésorerie permet d’agir plus vite. À défaut, il faut avoir une capacité d’emprunt ou être très malin… ou les deux à la fois !
•  L’organisation. Votre organisation et vos process sont-ils taillés pour supporter une augmentation rapide d’activité ? Trop d’entreprises freinent leur essor à cause de recrutements ou de fonctionnements internes qui ne suivent pas… Pourtant, grossir peut facilement s’anticiper.
•  Les équipes. Sont-elles mobilisées et en attente d’évolutions ? Si vous vous développez, vous ferez face à une charge de travail accrue et à de nombreux aléas : assurez-vous d’être soutenus dans la durée.
•  Les médias. Avez-vous à disposition des canaux de communication installés, une communauté qui vous suit ? Pour accélérer votre développement, il va falloir vous faire connaître. Tous vos acquis sont les bienvenus.
•  Le temps. Investir dans votre croissance, c’est y consacrer du temps. Si vous en manquez, revoyez votre organisation pour éviter la fuite en avant… et l’épuisement professionnel !

Dirigeant de TPE prioriser

Allez, vous êtes sûr de votre potentiel et vous avez au moins un ou deux atouts dans votre manche ? Gooooooooooooo ! Enfin, pas si vite…

Ai-je vraiment envie d’accélérer ?

Reprenons la situation : votre entreprise fonctionne, vous avez ou vous ne tarderez pas à avoir une activité suffisante et à rémunérer correctement vos salariés… Bref, la situation rêvée. Pourquoi changer ? Pour de nombreuses excellentes raisons :

•  Parce que vous avez fait le tour de votre projet initial et que vous voulez vous lancer dans une nouvelle aventure ;
•  Parce que vous pensez qu’une nouvelle étape vous permettra d’optimiser votre équilibre de vie ;
•  Parce que vous avez fait tous ces efforts pour in fine diriger une plus grande entreprise, vous n’êtes pas aujourd’hui au bout du chemin ;
•  Parce que vous êtes entrepreneur et que le risque est votre meilleur ami ;
•  De quoi je me mêle ? Oui, vous avez envie d’accélérer, c’est comme ça !

Alors c’est parti, il ne vous reste plus qu’à vous lancer dans cette nouvelle aventure.

Conduite du changement TPE

Ai-je une vision claire de ma cible ?

Pour passer ce palier, vous allez avoir besoin de vous mobiliser et de mobiliser autour de vous des compétences, des talents, des financiers… Vous êtes le moteur essentiel de ce changement, il vous appartient donc d’être leader dans cette dynamique. Cela suppose de votre part :

•  D’être parfaitement clair et explicite sur votre ambition. Quel niveau de développement souhaitez-vous ? Très concrètement quelle est votre ambition pour votre entreprise ?
•  D’être pédagogue et d’illustrer vos intentions. Prenez le temps de formaliser et de décrire votre projet de développement : qu’allez-vous vendre, à qui, en vous appuyant sur quel business model ?
•  D’être prêt à faire face aux questions qui fâchent. Cela suppose de vous appuyer sur une vision client pertinente et un projet solide : prenez le temps de vous poser toutes les bonnes questions – voire même les mauvaises – et apportez-y des réponses cohérentes et mobilisatrices.
•  De donner un rythme et des échéances à ce palier. Pour réussir ce changement, dotez-vous d’un véritable calendrier de la transformation mettant en avant les étapes du changement et l’articulation entre les différents domaines d’action (financier, RH, commercial, SI…).

Le bon moment pour accélérer ? Quand vous voulez !
Le secret pour y arriver ? Préparer chaque accélération comme un nouveau départ !

Et si vous voulez aller plus loin sur ce sujet avec La tête hors du guidon, c’est ici que ça se passe.

Tags: