Comment réussir l’après levée de fonds ?

Comment réussir l’après levée de fonds ?

Après des mois de préparation 24h/24, vous avez réussi à lever des fonds. Bravo ! Vous ressentez à la fois un soulagement et une énorme pression sur vos épaules : c’est maintenant que tout commence et il reste beaucoup à faire… Vous avez su gagner la confiance, vous disposez de moyens importants, il ne vous reste plus qu’à organiser votre croissance et à accélérer le développement de votre activité. A court terme, vous avez (au moins) trois défis à relever :

 Mettre en œuvre votre stratégie de développement :

Vous avez convaincu des investisseurs de la pertinence de votre projet, de la crédibilité de votre Business Plan, de la scalabilité de votre Business Model. Vous avez un compte en banque bien rempli et des objectifs clairs. Il vous faut désormais revenir à votre cœur de business, un peu délaissé ces derniers temps, et définir une trajectoire opérationnelle concrète et pragmatique : dans le contexte actuel, quelles actions vais-je mettre en œuvre, de quelle façon et dans quel ordre ? Comment vais-je articuler ces actions de natures très différentes (RH, commercial, développement SI, communication, investissements, nouveaux locaux…) pour optimiser mon développement à court et moyen terme ?

Pour répondre à ces questions, prenez encore un peu de recul avant de vous jeter dans l’action et formalisez votre feuille de route opérationnelle à court / moyen terme.


Recruter les bons profils, au bon rythme :

Maintenant que vous avez les fonds, vous allez pouvoir embaucher : enfin !

Vous aurez plus de ressources et de nouveaux talents pour gérer tout ce que vous faisiez seul ou en « équipe réduite » jusqu’à présent. Prenez le temps de bien caler votre organisation cible et votre plan de recrutement. Quelles seront les grandes fonctions de l’entreprise à l’avenir ? Dans quel ordre recruter les collaborateurs qui vont les incarner ? Soignez chaque recrutement pour trouver des profils qui sauront faire grandir votre entreprise et grandir avec elle. Avant un recrutement : écrivez noir sur blanc ce que vous attendez de la recrue et ce dont l’entreprise a vraiment besoin, notamment en termes de savoir-être. En relisant ces « attendus » après chaque recrutement, vous éviterez bien des erreurs.


Construire une entreprise dans laquelle il fait bon travailler

N’oubliez pas que c’est aussi le moment de « décider » de la culture que vous souhaitez donner à votre entreprise. L’arrivée relativement massive de nouveaux profils participera à créer un état d’esprit qui marquera durablement l’entreprise. Veillez à bien intégrer chaque nouvelle recrue avec une lettre de mission claire et un véritable suivi durant la période d’essai. Cela leur fera gagner du temps et vous permettra de réagir rapidement en cas d’erreur dans votre recrutement. Mettez également en place une véritable animation managériale et des moments collectifs de détente et de partage. Devenir une entreprise performante en termes de culture, de management et d’organisation sera un atout majeur pour asseoir votre développement dans la durée.

Les fonds que vous venez d’acquérir vous offrent la possibilité de développer plus rapidement votre projet. Le principal risque est de vous laisser entraîner et de perdre la maîtrise de votre propre projet. Si vous structurez votre action en tant que dirigeant, vous pouvez au contraire profiter de ce moment charnière de relative prospérité pour bâtir l’entreprise en laquelle vous croyez et qui sera à même de répondre dans la durée à votre ambition.

Pour bénéficier de tous les conseils personnalisés de La tête hors du guidon ! Contactez-nous !